De la dette et de la difficulté d'éditer des compilations de sermons médiévaux - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles E-CRINI - La revue électronique du Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturalité Year : 2017

De la dette et de la difficulté d'éditer des compilations de sermons médiévaux

(1, 2)
1
2

Abstract

The medieval sermon as a literary genre is undoubtedly relevant to the notion of debt and borrowing. The distinction between debt and borrowing lies in the fact that the former stems from the latter : taking out a loan implies being indebted, beholden, obliged to someone. Debt is often equated to want, the lack of whatever you need to borrow. One should not be surprised to find severe moral judgement expressed in sermons, which are prone to condemn those running into debt. They teach that what burdens a man or a woman the most is the debt to Christ, who « gave His life to save humankind ». Still, sermons result from borrowings, not always admitted yet skilfully compiled, made by some lettered clerics aiming at moral edification through the use of well-proven exempla. The authors of medieval sermons frequently cited their sources, though partially at times. However others unscrupulously took from various written sources, and to fulfill their sacerdotal mission, priests would compile diverse sermons into one manuscript. They would also go as far as to appropriate whatever material they needed from other compilations, which makes the editor’s task harder. The article focuses on the technical aspect of the editorial work that consists in tracing back the origin of textual debt in sermons. Ariane Lainé examines the revisions of John Mirk’s Festial (late 14th century), a text found in two manuscripts, British Library Harley MS 2247 and Royal MS 18.B.XV.
S’il est un genre littéraire qui relève à la fois de l’emprunt et de la dette, c’est sans conteste le sermon médiéval. La dette se distingue de l’emprunt par leur rapport de cause à effet : contracter un emprunt rend redevable. On notera que la dette est souvent perçue comme la conséquence d’un manquement. Le jugement moral est en général lourd et sévère et l’on ne s’étonnera pas que les sermons ne soient pas en reste pour condamner celui qui contracte une dette. C’est que, selon leur enseignement, la dette la plus lourde jamais contractée par l’homme le fut envers le Christ, « sacrifié pour le bien de l’humanité ». Et pourtant, les sermons sont eux-mêmes le fruit d’emprunts plus ou moins avoués mais savamment compilés, emprunts certes d’érudits et visant à l’édification par l’exemple maintes fois éprouvé et approuvé. Les auteurs de sermons citaient le plus souvent leurs sources, même partiellement, mais il en était aussi de moins scrupuleux qui composaient les leurs à partir de morceaux choisis empruntés çà et là. Il arrivait fréquemment que, pour les besoins de leur sacerdoce, des prêtres compilent en un manuscrit des sermons d’origines diverses. Il arrivait également que pour ce faire, ils « piochent » dans d’autres compilations. Enfin, certains ne se contentaient pas de compiler des sermons pris de-ci de-là, mais recomposaient leurs propres sermons à partir de morceaux empruntés à ces différentes compilations. La tâche de l’éditeur en est rendue d’autant plus complexe et c’est cet aspect technique, qui vise à retracer l’origine de la dette, que je propose de commenter. Je me pencherai pour ce faire sur le cas de révisions du Festial de John Mirk (fin XIVesiècle) conservées dans les manuscrits de la British Library : Harley MS 2247 et Royal MS 18.B.XV.
Fichier principal
Vignette du fichier
Ariane LAINE De la dette et de la difficulté d'éditer des sermons médiévaux.pdf (390.46 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03564673 , version 1 (10-02-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03564673 , version 1

Cite

Ariane Lainé. De la dette et de la difficulté d'éditer des compilations de sermons médiévaux. E-CRINI - La revue électronique du Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturalité , 2017, 9, pp.1-14. ⟨hal-03564673⟩
15 View
5 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More