L'hostilité du Parti socialiste SFIO envers le Sénat révélée par les dessins de Robert Fuzier pour le quotidien Le Populaire (1931-1939) - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue historique Year : 2019

L'hostilité du Parti socialiste SFIO envers le Sénat révélée par les dessins de Robert Fuzier pour le quotidien Le Populaire (1931-1939)

(1)
1
Eric Nadaud

Abstract

L’œuvre satirique conçue de 1931 à 1939 par le dessinateur Robert Fuzier pour le quotidien du Parti socialiste (SFIO), Le Populaire, est très révélatrice de l’attitude critique des socialistes français envers le Sénat de cette époque. Elle montre que les militants de la SFIO, bien plus préoccupés par la question de la Haute-Assemblée qu’on ne le considère généralement, saisissent toutes les occasions de manifester leur opposition à une institution dont ils n’admettent ni le conservatisme, ni le mode d’élection, ni les pouvoirs exorbitants, en particulier lorsque les gauches sont au pouvoir. Toutefois, sa portée critique diffère selon que l’on considère la période du « néo-Cartel des gauches », de 1932 et 1933, ou celle du Front populaire, de 1936 à 1938. En 1932 et 1933, dans un contexte où les socialistes n’apportent aux gouvernements formés par les radicaux qu’un « soutien sans participation » fort limité, Fuzier persifle l’obstruction des sénateurs avec vigueur, mais sans méchanceté excessive, en évitant d’humilier ces derniers. Mais la victoire du Front populaire aux élections de 1936 modifie sensiblement la donne. Les socialistes sont désormais directement confrontés au Sénat, qui bloque ou dénature leurs projets de réforme, et provoque la chute des premier et deuxième gouvernements Blum. Dès lors, le dessinateur se livre à une attaque en règle, sans ménagement. Il présente la Haute-Assemblée comme l’adversaire du suffrage universel, dénonce l’incapacité de ses pensionnaires à remplir leur mission, et ne reconnaît plus à ses chefs de file la moindre respectabilité. Son œuvre n’en témoigne pas moins du réalisme de la SFIO. Elle ne plaide pas pour la suppression, mais pour la réforme de l’institution. Une solution que les socialistes contribueront à faire prévaloir lors des débats constitutionnels de 1946.
The satirical work of the cartoonist Robert Fuzier between 1931 and 1939 for Le Populaire, the daily newspaper of the socialist party (SFIO), is very revealing of the critical attitude of French Socialists towards the Senate at the time. It shows that the SFIO activists, much more concerned about the issue of the High Assembly than is generally considered, took every opportunity to express their opposition to an institution whose conservatism, electoral method, and exorbitant powers they could not accept, especially when the Left was in power. However, the critical scope of Fuzier’s work differs according to whether one considers the period of the “neo-Lefts Cartel” of 1932 and 1933, or that of the Popular Front of 1936 to 1938. In 1932 and 1933, in a context where the Socialists only provided the governments formed by the Radicals with an extremely limited “support without participation,” Fuzier powerfully derided the obstruction of the senators, but he did so without excessive malice, to avoid humiliating them. But the victory of the Popular Front in the 1936 elections significantly changed the situation. The Socialists were now directly confronted with the Senate, which blocked or distorted their plans for reform and caused the fall of the first and second Blum governments. From then on, the illustrator engaged in a full-scale and uncompromising attack. He presented the High Assembly as the opponent of universal suffrage, denounced the inability of its members to fulfill their mission, and no longer recognized the respectability of its leaders. Nevertheless, his work bears witness to the realism of the SFIO. It does not plead for the abolition, but for the reform of the institution: a solution that the Socialists contributed to putting forward during the constitutional debates of 1946.
Not file

Dates and versions

hal-03544204 , version 1 (26-01-2022)

Identifiers

Cite

Eric Nadaud. L'hostilité du Parti socialiste SFIO envers le Sénat révélée par les dessins de Robert Fuzier pour le quotidien Le Populaire (1931-1939). Revue historique, 2019, n° 689 (1), pp.77-100. ⟨10.3917/rhis.191.0077⟩. ⟨hal-03544204⟩

Collections

UNIV-ORLEANS POLEN
21 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More