Foucault et la généalogie de l’État : pouvoir normatif et souveraineté de la justice - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2020

Foucault et la généalogie de l’État : pouvoir normatif et souveraineté de la justice

(1, 2)
1
2

Abstract

Les historiens du droit se sont assez peu emparés de la fameuse « boîte à outils conceptuelle » forgée par Michel Foucault. Pourtant, dans sa volonté de comprendre le pouvoir non comme une chose qui se possède et qui permet la domination, mais comme un ensemble de relations qui ne sont pas nécessairement répressives et verticales et avec ses analyses sur le gouvernement pastoral, sur l’enquête et la procédure inquisitoire comme mode de véridiction, l’apport de Foucault paraît fructueux pour la compréhension de l’ordre juridique et la construction de l’État à la fin du Moyen Âge. Foucault a en particulier bien compris la mécanique judiciaire qui organise des rapports réciproques entre juges et justiciables, mais il ne va pas au bout d’une logique qui pourrait mener à considérer la justice, en tant que vertu et en tant qu’institution, comme la norme suprême au Moyen Âge.
Fichier principal
Vignette du fichier
memfoucault_face_a_la_norme-mqt04_10FORCADET.pdf (120.83 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03530222 , version 1 (30-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03530222 , version 1

Cite

Pierre-Anne Forcadet. Foucault et la généalogie de l’État : pouvoir normatif et souveraineté de la justice. Guittard, Jacqueline; Nicolas, Émeric; Sintez, Cyril. Foucault face à la norme, 2020, Mare & Martin, pp.207-222, 2020, Libre droit. ⟨hal-03530222⟩

Collections

UNIV-ORLEANS POLEN
50 View
18 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More