Skip to Main content Skip to Navigation
Books

Les procédures électorales en France : de la fin de l'Ancien régime à la Première guerre mondiale

Résumé : Expression collective des vœux des corps et communautés à la fin de l’Ancien Régime, l’acte de vote demeure soumis à l’ordre monarchique. La Révolution, en instituant le mandat représentatif, fait du vote le fondement de la légitimation du pouvoir au sein de la démocratie représentative. Le suffrage universel de 1848 assure l’adaptation technique aux élections de masse et l’individualisation du suffrage est prolongée. Objet d’une symbolique civique, le vote a dû composer avec les irrégularités observées au fil des années par l’instauration d’une discipline citoyenne qui maintient et fait accepter l’exercice régulier du vote comme seule alternative à la violence et comme principal instrument de participation démocratique.
Complete list of metadata

https://hal-univ-orleans.archives-ouvertes.fr/hal-03137147
Contributor : Scd Université d'Orléans <>
Submitted on : Wednesday, February 10, 2021 - 11:17:42 AM
Last modification on : Thursday, February 11, 2021 - 3:23:21 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03137147, version 1

Collections

Citation

Philippe Tanchoux, Michel Pertué. Les procédures électorales en France : de la fin de l'Ancien régime à la Première guerre mondiale. Comité des travaux historiques et scientifiques, 12, 623 p., 2004, CTHS-histoire, 2-7355-0528-6. ⟨hal-03137147⟩

Share

Metrics

Record views

23