Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’apport du cadastre napoléonien aux problématiques spatiales des retenues d’eau

Résumé : Sous l’effet de mesures règlementaires françaises et européennes, les espaces hydrologiques sont aujourd’hui au devant de l’actualité scientifique et nombre de recherches voient le jour un peu partout. En tant que zones humides, les retenues d’eau font parties de ces objets géographiques à comprendre, d’autant plus qu’elles se situent de manière générale en tête de bassin et influent donc sur la qualité et la quantité de l’eau en aval. Grâce à l’utilisation de documents scientifiques anciens, il est possible de donner une dimension temporelle à l’étude de ces plans d’eau, et non seulement spatiale ou fonctionnelle. En cela, l’étude du cadastre napoléonien, élaboré de 1807 à 1850, offre la possibilité de comparer spatialement des territoires, de comprendre des dynamiques locales ou régionales, mais aussi de tenir compte des valorisations humaines. Appliquées aux trois départements de la Creuse, de l’Indre et de la Haute-Vienne, l’analyse du cadastre et la comparaison avec des inventaires actuels permettent d’affiner les méthodes d’utilisation de cet outil et d’élargir les champs d’investigation à d’autres disciplines scientifiques que la géographie.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-orleans.archives-ouvertes.fr/hal-02114158
Contributor : Scd Université d'Orléans <>
Submitted on : Monday, April 29, 2019 - 2:10:17 PM
Last modification on : Tuesday, April 30, 2019 - 1:37:32 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02114158, version 1

Collections

Citation

Pascal Bartout. L’apport du cadastre napoléonien aux problématiques spatiales des retenues d’eau. Revue de Géographie de l'Est, 2012, 51 (3-4). ⟨hal-02114158⟩

Share

Metrics

Record views

30