Le limnosystème est-il un concept géographique? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Annales de géographie Year : 2018

Le limnosystème est-il un concept géographique?

(1) , (1)
1

Abstract

The term Limnosystem is underused term and it suffers from an insufficiently sound conceptual framework of conceptualization. It is too often reduced to the ecosystem approach concerning a lake or to an approach taking in the connections between a lake and its basin. The potential richness of the concept is discussed from the epistemology of other existing terms: the lentic ecosystem favouring biocenosis, the fluvial system favouring biotope, the geosystem inspiring modelling, the hydrosystem created for the river basin. This leads to reconsideration of the spatio-temporal scales in the light of thinking on the closed ecosystem, lake microcosm and endemism, and on the open hydrosystem, up to now looking at tributaries rather than outlets. An attempt is made to frame the classical components of the geosystem, its structure, functioning and behaviour, within the processes of limnological geography which differentiates lakes from ponds and rural pools, searches for discontinuities within water bodies, comparing the relative influences of major processes in stagnant water (forced convection in lakes and great reservoirs, free convection in ponds) and those of the temporal rhythms of mixing (oligo-, di- or mono-mixis in lakes, discontinuous polymixis in ponds, continuous polymixis in pools). Finally, the place of society is discussed, highlighting the mishandling of artificial water bodies in ecosystem- or even hydrosystem-based approaches. The concept of limnic anthroposystem would probably be suitable for resolving this problem. A new definition of the limnosystem is finally suggested.
Le limnosystème est un terme sous-utilisé, qui souffre d’un déficit de conceptualisation. Il est trop souvent réduit à la seule démarche écosystémique concernant un lac ou à une approche valorisant les liens entre un lac et son bassin. La richesse potentielle du concept est discutée à partir d’une épistémologie d’autres termes existants : l’écosystème lentique a comme but l’étude de la biocénose, le système fluvial celle du biotope ; le géosystème valorise la modélisation, l’hydrosystème a été créé pour le bassin fluvial. Cela conduit à revisiter les échelles spatio-temporelles à travers les réflexions d’écosystème fermé favorisant l’isolat lacustre et son endémisme, et celles d’hydrosystème ouvert, dans la pratique tournées jusqu’à présent vers les tributaires plus que vers l’émissaire. Une tentative est faite de cadrer les composantes classiques du géosystème, la structure, le fonctionnement et le comportement, dans les démarches de géographie limnologique différenciant les lacs des étangs et des mares, recherchant les discontinuités entre les masses d’eau, opposant les parts relatives des processus majeurs en eau stagnante (convection libre ou forcée) et les rythmes temporels de brassage. Enfin, la place de la société est débattue en soulignant la mécompréhension envers les plans d’eau artificiels dans les approches écosystémiques, voire hydrosystémiques. Le concept d’anthroposystème limnique serait sans doute apte à répondre à ce problème. Une nouvelle définition du limnosystème est finalement proposée.
Not file

Dates and versions

hal-02078597 , version 1 (25-03-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02078597 , version 1

Cite

Laurent Touchart, Pascal Bartout. Le limnosystème est-il un concept géographique?. Annales de géographie, 2018, 719, pp.29-58. ⟨hal-02078597⟩
58 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More