Prendre le droit souple au sérieux ? : À propos de l'étude annuelle du Conseil d'État pour 2013

Résumé : La présente étude a pour objet le très attendu rapport annuel du Conseil d'État. L'acte de naissance du droit souple y est dressé officiellement et les conseillers du Palais-Royal invitent à le prendre au sérieux. Sur plus de deux cents pages, le Conseil d'État en décrit les manifestations, en propose une définition, en identifie les fonctions, les intérêts et les dangers avant d'en suggérer un régime dont la visée toute pragmatique consiste à en faire un complément utile du droit dur. C'est l'ampleur du travail mené et cette ambition politique qui justifient que l'on prête une oreille attentive à cette cuvée 2013. À l'analyse, il apparaît que le rapport du Conseil d'État donne à voir une double tentation du droit dur, en ce que le droit souple est à la fois pensé à l'aune de celui-ci et mis à son service.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-orleans.archives-ouvertes.fr/hal-01777553
Contributor : Matthieu Robineau <>
Submitted on : Tuesday, April 24, 2018 - 8:45:35 PM
Last modification on : Thursday, September 12, 2019 - 4:42:54 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01777553, version 1

Collections

Citation

Matthieu Robineau, Emeric Nicolas. Prendre le droit souple au sérieux ? : À propos de l'étude annuelle du Conseil d'État pour 2013. La semaine juridique - édition générale , LexisNexis, 2013, pp.1116. ⟨hal-01777553⟩

Share

Metrics

Record views

89